lundi 13 juillet 2009

Une ancienne nouvelle chanson / Brave new song



Suite à beaucoup de demandes, j’ai fini l’arrangement de ma version de l’hymne « Vous qui sur la terre habitez ». Vous trouverez le fichier mp3, les paroles avec les accords et la partition à cette adresse.

Voici l’histoire de cette chanson.

Une chanson, c’est comme une vie. Comme l’existence d’un enfant ne s’arrête pas à la mort de ses parents, une chanson survit à son compositeur aussi longtemps qu’il se trouvera quelqu’un pour la chanter.

Cette chanson-là remonte à la nuit des temps. Composée plusieurs siècles avant Jésus-Christ, on en a perdu la mélodie originale, mais ses paroles nous sont parvenues par l’aventure extraordinaire de la transmission biblique, au Psaume 100. Mille ans peut-être après sa naissance, un poète, Clément Marot et un pasteur, Théodore de Bèze, décidèrent de faire un recueil de chants avec les Psaumes. C’est ainsi qu’avec l’aide du musicien Louis Bourgeois naquit le chant « Vous qui sur la terre habitez », vers 1550. Mais l’illustre histoire de cette chanson n’était pas terminée…

Il y a quelques années, nous devions avoir notre rassemblement annuel des animateurs du sud de la France, « Réflexion-Action ». Pour l’occasion, le responsable de l’époque (Gaby Sampério) m’a demandé quelque chose de particulier. Il m’a raconté que dans son enfance, au Maroc, il avait été traumatisé par un vieil hymne dans son église, et cela pour une raison simple : il était chanté systématiquement, toutes les semaines, au début et à la fin du culte. Donc pour l’occasion il m’a demandé si je pouvais faire un « remix thérapeutique » pour le guérir.

Je me suis donc penché sur le vieil hymne...Il est composé de 4 strophes. J’ai donc pris les deux premières strophes pour faire un couplet. Puis l’idée m’est venue de faire comme avec le canon à 4 voix « He has done marvelous things ». Le principe est simple : Une phrase par voix, facile à apprendre, qui est répétée jusqu’à ce que les 4 voix (soprane, alto, ténor, basse) soient superposées. Donc j’ai pris les paroles de la 3e strophe pour faire un refrain à 4 voix. La 4e strophe faisait naturellement office de deuxième couplet.

Le résultat avec les animateurs s’est révélé enthousiasmant ! J’ai reçu beaucoup de demandes d’enregistrements et de partition…Alors l’année suivante, on a fait une tentative d’enregistrement lors de la même rencontre, mais ce n’était pas exploitable. Il y avait eu des fausses notes, pas de tempo régulier, donc impossible d’en faire grand-chose en studio. Les choses en sont restées là jusqu’à ce se présente une autre possibilité de l’enregistrer, à la fête JA de Montluçon. J’osais à peine imaginer ce que pourrait donner une chorale de 700 voix…

Après l’avoir chanté une première fois au début de la rencontre, je me suis dit : « allez, on ose ! ». Le lendemain matin, je devais diriger le temps de louange seul à la guitare pour palier à la défection d’un des groupes prévus. La difficulté serait multiple. Intégrer l’enregistrement au temps de louange (donc on ne pourrait le chanter qu’une seule fois), et faire que les jeunes chantent avec le bon tempo sans que l’on n’entende trop ni ma guitare ni ma voix. J’aurais pour ma part des écouteurs branchés à un lecteur mp3 pour avoir le bon tempo dans les oreilles.

Lorsque j’ai proposé ce défi, tout le monde a suivi avec enthousiasme. Alors on l’a fait. A la note finale, l’écho de 700 voix résonnait encore dans la salle. Nous avons tous éclaté en applaudissement. Des cœurs en accord…ça ressemble au ciel.

Je suis donc retourné avec l’enregistrement à la maison pour me rendre compte que les deux premières strophes et une partie du premier refrain manquaient. Trahi par l’informatique !!!! Heureusement, le reste était là. Ouf ! J’ai donc enregistré les instruments (guitare, batterie, synthés, orchestre) en studio à la maison. Les voix additionnelles sont de Noémie Gonzalez et Laure Dubois, Hans-Edouard Edmond est venu ajouter la basse, et Dolson Falau a fait le mixage.

Apprenez cette chanson, partagez-là, faites-en de nouvelles versions, et n'hésitez pas à laisser un commentaire pour raconter ça…La chanson millénaire continuera ainsi à témoigner du Créateur éternel…

OooooooooooooooooO

I received many requests for the scores and the music of a french hymn I did a new music for. You can find the mp3 file, chords and scores at this address.

Here is the story of the song.

A song is like one life. The existence of a child does not stop when his parents die, likewise a song continues to live after its composer as long as there will be someone to sing it.

This song is veeeery old. It was written several centuries before Christ. The original melody was lost, but the lyrics reached us thanks to the extraordinary adventure of biblical transmission, in the Psalm 100. One thousand years after the song was born, came a poet, Clement Marot, and a pastor called Theodore de Beze, who decided to create a hymn book with the Psalms. And this is how, with the help of a musician called Louis Bourgeois, the song “Vous qui sur la terre habitez” (All of you living on the earth) was born around 1550. But the story of this song was not finished yet…

A few yeas ago, I attended the annual southern France youth leaders meeting. The leader of the time (Gaby Samperio) came to me with a special request. He told me that when he was a child, in Morocco, he was traumatized by an old hymn at the church: it was systematically sung at the beginning and at the end of every single worship service. So he asked me if I could do a “therapy remix” of the song to heal him.

So I started working on the old hymn. It has 4 verses. So I took the 2 first verses to make a single one. Then I had the idea I could use the 3rd verse to make a 4 voices chorus like in the song “He has done marvellous things”. The principle is simple: you take a short sentence, easy to learn, and you repeat it until the 4 voices (soprano, alto, tenor, bass) sing it together. The 4th verse naturally became a second verse.

When we sang it together with the youth leaders, it was exciting! I received a lot of requests of recordings and scores of it…The following year, we made an attempt to record it with the youth leaders again, but the result was not good enough. The tempo was not regular enough, it was quite impossible to do anything with it afterwards. But then came an occasion to record it again at the youth festival in Montluçon. I could hardly imagine what this could become with a choir of 700 voices…

After singing it a first time at the beginning of the meeting, I thought, Yes, let’s do it! The following day, I had to lead worship alone with my guitar to replace a group that had cancelled its participation at the last minute. It would be a difficult challenge. I had to integrate the recording in the worship time, which meant we would only sing it once. We would have to sing with the right tempo without hearing my guitar or my voice too much in the recording. I put in-ear headphones plugged to an mp3 to have the right rhythm in the ears.

When I told the crowd about this idea, everybody was enthusiastic. So we did it. At the final chord, the echo of 700 voices was still bouncing on the walls. We all clapped with joy. It seemed we were in heaven.

I went back home with my computer, but I realized half of the song was missing. Can we trust a computer? Fortunately, the rest of the song was still there. So I recorded the instruments (guitar, drums, synths, and the orchestra) in my studio. Additional voices were sung by Noemie Gonzalez and Laure Dubois. Hans-Edouard Edmond played the bass. Dolson Falau made the final mix.

Learn this song, share it, make new versions of it, leave a message to tell your experience with it…the old song will keep on giving glory to the Eternal Creator…

10 commentaires:

  1. Woaw, gooood job! j'en ai eu des frissons quand tout le monde chantait en chœur!!! c'est génial :oD comment ça va être bien là haut! en fait j'arrive pas à m'imaginer, mais je trouve que ça commence bien en bas en tout cas!
    Merci à tous pour le travail fourni et de partager ça avec nous!

    RépondreSupprimer
  2. Praise God. It's beautiful!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toujours les frissons quand je l'entends. On l'a fait avec les tisons à la colo camisards et ça a bien donné ! Merci :) :)


    Stephe

    RépondreSupprimer
  4. Oui, adorons l'éternel, c'est notre travail au ciel, que Dieu vous bénisse

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Ce matin, je me suis levée avec l'envie irrésistible d'entendre votre version remasteurisée/ remasterisée de cet hymne " Vous, qui sur la terre habitez".
    Je l'ai entendu à deux reprises chanté par la chorale de mon église.
    Mes oreilles et mon cerveau en redemandent.
    J'ai cherché sur le net : j'ai attérri sur votre site; ensuite sur votre blog.
    J'ai finalement trouvé avec joie, le fameux lien pour me rendre compte finalement qu'il ne marchait plus.
    Comment le réentendre?
    Avez-vous retravaillé d'autres cantiques?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Envoyez-moi votre adresse à info@gael-music.com et je vous enverrai un lien pour le télécharger.
      Cordialement,
      Gael

      Supprimer
    2. Bonjour gael,
      C'est laeti de limoges.
      Je suis interessée par le lien aussi pour pouvoir le partager, et l'apprendre à la guitare.
      J'ai envoyé ma demande aussi sur messenger.
      Merci et bonne continuation
      God bless you

      Supprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Gaël! Moi aussi je voudrais écouter cette version de l'hymne, pour la proposer au congrès du GYD en Sicile. Est-ce qu'il serait possible d'avoir ce materiel? Mon adresse est: gaiuzza-pa@libero.it
    (J'étais au Camporee à Rome et j'ai vecu l'emotion de chanter tous ensamble "He has done marvelous things", dont je rappelle encore la sensation... céleste! ;D)
    Bon Shabbat et à bientôt!
    Gaia

    RépondreSupprimer